Né en 1964 à Maisons-Alfort près de Paris. A l’age de 12 ans , il obtiendra un premier prix de guitare classique à l’ Ecole Nationale de Musique d’Issy les Moulineaux en 1992 auprès du Maître Argentin Raul Maldonado. Laurent Boutros porte en lui le souffle de ses origines. Né en France de parents d'origine Arménienne, il écrit une musique inspirée par les musiques traditionnelles d'Arménie et d’autres pays du Caucase. Depuis 1993, plusieurs publications paraissent aux éditions Henry Lemoine.

Depuis 1997, Laurent Boutros se produit au cours de plusieurs tournées en en Europe, en Asie, et en Amérique centrale. Depuis quelques années, sa musique est régulièrement jouée et enregistrée par de nombreuses Formations tant en France qu’à l’étranger, Sarah Chenal et Olivier Pelmoine, Carles Pons, Filomena Moretti, Toshiji Ishii, Krysztof Pelech et Jan Jakub Kobun.

En 2004, il répond à la demande du Centre National d' Art Contemporain Georges Pompidou pour créer et enregistrer à la guitare une Musique sur Le «Carnaval d'Arlequin » pour l’exposition JOAN MIRO « La naissance du Monde ».

En 2007, vient paraître son dernier CD, intitulé « Une guitare en Arménie »
Le réalisateur Canadien d’origine arménienne Atom Egoyan dit de lui : « Laurent Boutros a réussi à saisir l’âme de la tradition folklorique Arménienne de manière passionnante et inédite. Ces belles pièces qui associent un travail de transcription
à une ré - interprétation sensible, proposent un voyage spirituel évocatif et délicat. Boutros est un guitariste d’exception et ces œuvres représentent une contribution importante au répertoire ».

Récemment, il est l’invité du Festival international de guitare de l’Ile de Ré, des rencontres internationales de guitare d’ Antony, du festival international de Bath en Angleterre, du Festival de Choroni au Venezuela et a donné une conférence sur son travail de composition à l ’ institut supérior del arte à la Havane et plusieurs concerts en Italie, à Gubbio, Pescara, Reggio Calabria.